Aperçu | Fatma Djabeur, “Quand la perception visuelle et psychologique de la figure féminine construit ou contredit l’identité du héros.”

Jason est un héros célèbre de la mythologie grecque, il est le conquérant de la Toison d’or, prix du trône d’Iolcos. Sa mission accomplie, il renvoie l’image d’un héros homérique traditionnel. C’est l’étude approfondie des textes dans lesquels il intervient qui permettront de déterminer qui il est réellement ; et c’est dans le contexte amoureux qu’il s’accomplit, sur tous les points mais surtout sur le plan héroïque. Mais comme Jason ne parle jamais de ses amours, pourtant décisives pour sa quête et son statut de héros, il laisse ses amantes dresser son portrait, qui est souvent élogieux dans l’épopée, mais accablant dans la poésie élégiaque. Jason est-il un antihéros ou un héros d’un nouveau genre ? C’est en étudiant les Héroïdes d’Ovide que nous pourrons émettre des hypothèses qui voudront que Jason, Médée et Hypsipyle s’inscrivent dans diverses traditions littéraires. Les deux femmes les plus importantes de sa vie, qu’il n’aimera pourtant pas de la même façon, sont aussi celles qui encadrent sa mission et apportent une dimension féminine à la quête épique.

Bibliographie indicative

APOLLONIOS DE RHODES, Argonautiques, Paris : Les Belles Lettres, 1974.

OVIDE, Héroïdes. Paris : Les Belles Lettres, 1965.

STACE, Thébaïde, Paris : Les Belles Lettres, 1991.

VALÉRIUS FLACCUS, Argonautiques, Paris : Les Belles Lettres, 1997

 

BUREAU Bruno. Valérius Flaccus poète de la nuit. In: Vita Latina, N°170, 2004. pp. 98-129.

CUSSET Christophe. Le Jason d’Apollonios de Rhodes : un personnage romanesque ? . In: Les Personnages du roman grec. Actes du colloque de Tours, 18-20 novembre 1999. Lyon : Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, 2001. pp. 207-218. (Collection de la Maison de l’Orient méditerranéen ancien. Série littéraire et philosophique, 29)

DANIEL-MÜLLER Bénédicte. Une épopée au féminin. La question des genres dans le livre III des Argonautiques d’Apollonios de Rhodes. In: Gaia : revue interdisciplinaire sur la Grèce Archaïque, numéro 15, 2012. pp. 97-120.

DANIEL-MÜLLER Bénédicte. Οὖλος ἔρως : la Médée d’Euripide et le livre III des Argonautiques d’Apollonios de Rhodes. In: Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°2,2008. pp. 82-122.

DEHON Pierre-Jacques. André Arcellaschi, Médée dans le théâtre latin d’Ennius à Sénèque. In: L’antiquité classique, Tome 63, 1994. pp. 385-387.

HURST André. Préfigurations de Médée. In: Gaia : revue interdisciplinaire sur la Grèce Archaïque, numéro 15, 2012. pp. 81-95.

KOSSAIFI Christine. L’incandescente beauté de Seirios : Jason vu par Médée dans les Argonautiques d’Apollonios de Rhodes (III, 954-972). In: Gaia : revue interdisciplinaire sur la Grèce Archaïque, numéro 15, 2012. pp. 163-182.

VAN LOOY HERMAN. Desbordès (Françoise). Argonautica. Trois études sur l’imitation dans la littérature antique. In: Revue belge de philologie et d’histoire, tome 58, fasc. 1, 1980. Antiquité – Oudheid. pp. 57-58.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.