Aperçu | Camille Caron, “Qui sont ces têtes sur les antéfixes rutènes ? Réflexions à partir des découvertes de Cadayrac (Aveyron)”

Le temple de Cadayrac, situé dans le Causse Comtal du département Aveyronnais à près de 15 km de Rodez, compte parmi les nombreuses découvertes faites sur les terres du peuple ruthénois. Ce temple romain daté du Ier siècle avant J.-C, a fait l’objet de première fouille au XIXe siècle par l’abbé Cérès. Il fait aujourd’hui l’objet d’un nouveau Programme collectif de recherche (PCR). Suite à la première année de fouilles du nouveau PCR en 2019, des vestiges de terres cuites architecturales sont découverts. Un corpus très vaste d’éléments de toiture se présente : des tegulae, des imbrices et des antéfixes. Une étude de ses vestiges est mise en place dans le cours de mon mémoire. Pour cette présentation, il est intéressant de présenter les antéfixes découvertes à Cadayrac notamment des antéfixes à tête qui décoraient les toits durant le Ier siècle. Un début de réflexion sur leurs représentations et leurs significations va être développé.

Bibliographie indicative

CHARLIER. F, Technologie des tuiliers gallo-romains (Gaules et Germanies) : analyse comparative et régressive des structures de production des matériaux de construction en terre cuite de l’époque contemporaine à l’Antiquité, Université de Besançon, 2011.

LLECH. L, “L’atelier de tuilier de Cadayrac”, Vivre en Rouergue, Cah. d’Arch. Aveyronnais, n°4, p. 95-114, 1990

GRUAT. P, PAILLER. J-M, SCHAAD.D (dir), Les Rutènes, Du peuple à la cité; colloque de Rodez et Millau (Aveyron), Novembre 2007, Bordeaux, Aquitania, Supplément 25, Bordeaux, 2007.

JOLY. M, Rapport de fouille du temple de Cadayrac, D.R.A.C d’Occitanie, S.R.A, Toulouse, 2019.

Voir la communication

Cette vidéo n’est plus disponible.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
JEMMA (7 janvier 2021). Aperçu | Camille Caron, “Qui sont ces têtes sur les antéfixes rutènes ? Réflexions à partir des découvertes de Cadayrac (Aveyron)” JEMMA | Journée d'Étude du Master «Mondes Anciens». Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qk8m


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search