Aperçu | Mathilde Rieu, « Les interactions d’Héphaïstos à travers les objets qu’il crée. »

Héphaïstos possède de multiples facettes que l’étude des objets qu’il crée d’après les mythes grecs permet d’aborder : c’est l’objet du mémoire préparé sous la direction de Corinne Bonnet et Thomas Galoppin. Un des aspects qui définit cette puissance créatrice, ce demiurge, est les relations qu’Héphaïstos entretient avec les autres « personnages » des récits. En effet, durant la « vie » de ces objets, qu’ils soient armes, bijoux ou bien mobilier, d’autres puissances interagissent sur ceux-ci à différents niveaux : depuis l’idée de leur conception jusqu’à leur usage et les conséquences qui en résultent. Nous proposons dans cette intervention de nous concentrer sur deux exemples précis qui permettent de mettre en avant ces interactions, s’inscrivant dans un réseau et définissant Héphaïstos en tant que puissance divine.

Bibliographie indicative

Bonnet C. et al. (dir.) (2017) : Puissances divines à l’épreuve du comparatisme : construction, variation et réseaux relationnels, Turnhout.

Delcourt M. [1957] (1982) : Héphaistos ou la légende du magicien, Paris.

Pironti G., Bonnet C. (éd.) (2017) : Les dieux d’Homère, Polythéisme et poésie en Grèce ancienne, Liège.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.