Aperçu | Florian Neaud, « La monarchie hellénistique à Syracuse : voyage d’un modèle politique et culturel inédit vers l’Occident »

Partant de l’intitulé de cette journée d’étude, nous nous sommes interrogés sur l’ampleur des échanges de part et d’autre de la Méditerranée à l’Antiquité. Comme il est impossible de traiter cette question sous tous ses aspects en une seule journée, une étude de cas s’impose. Cette présentation s’inspire d’un travail en Master Mondes Anciens portant sur les portraits monétaires des souverains de Syracuse au IIIe siècle avant notre ère et l’influence des royaumes hellénistiques orientaux, sous la direction d’Estelle Galbois. Au travers de ces objets que sont les monnaies, il est possible d’observer l’évolution de la société grecque à la fin du IVe– début du IIIe siècle avant notre ère, puisqu’elle s’organise désormais autour des souverains. Nous analyserons ici l’implantation de la monarchie hellénistique à Syracuse, une vision du monde originale née d’Alexandre le Grand, mais qui voyagea bien au-delà des régions qu’il traversa. Nous étudierons pour cela l’évolution des insignes du pouvoir dans le royaume de Sicile, des monnaies aux imposants monuments élevés à cette époque.

Bibliographie indicative 

Caccamo-Caltabiano M. et al. (1997) : Siracusa ellenistica ; Le monete ‘regali’ di Ierone II, della sua famiglia e dei Siracusani, Messine.

De Sensi Sestito G. (1977) : Gerone II, un monarca ellenistico in Sicilia, Palerme.

Smith R.R.R. (1988) : Hellenistic Royal Portraits, Clarendon.

Lehmler C. (2005) : Syrakus unter Agathokles und Hieron II : die Verbindung von Kultur und Macht in einer hellenistischen Metropole, Heidelberg.

Evans R.J. (2009) : Syracuse in Antiquity. History and topography, Pretoria.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.