Aperçu | Irène Maréchal, « Théognis, Elégies, vers 773-782 : une tentative de datation. »

Parmi les élégiaques grecs, l’oeuvre la plus abondante qui nous soit parvenue est celle deThéognis de Mégare, les Élégies. Riche de plus de 1300 vers, elle n’est pas sans poser de nombreux problèmes, notamment d’authenticité : on s’est ainsi demandé si Théognis avait bien écrit la totalité de cette oeuvre, tant elle est disparate. Par ailleurs, son titre, les Élégies, suggère qu’elle relève d’un genre littéraire bien défini. Pourtant, on remarque que Théognis utilise fréquemment dans ses vers des formules épiques empruntées à Homère et à Hésiode. Ce procédé était fréquent chez les poètes anciens, lyriques comme élégiaques. Pourtant, la manière dont Théognis réutilise ce fonds épique peut permettre de définir l’originalité de ce poète, et ainsi, peut-être, de conclure à l’authenticité de certaines pièces du recueil. Cette perspective d’analyse fait appel aux notions de réseau et de système. En effet, l’étude des formules épiques nécessite de s’intéresser aux réseaux textuels, essentiels dans la littérature grecque archaïque. De plus, comme plusieurs savants l’ont montré – Milman Parry parmi d’autres – les formules épiques constituaient un système à la fois très simple et très étendu.

Bibliographie  indicative

Carrière J. (1975) : Théognis. Poèmes élégiaques, Paris

Highbarger E.L. (1931) : « Repeated verse in classical poetry with particular reference to Theognis », Philological Quarterly, 25, pp. 329-347.

Highbarger E.L. (1937) : « Theognis and the Persian Wars », Transactions and Proceedings of the American Philological Association, 68, pp.88-111.

Le Feuvre C. (2003) : « La reprise décalée, un procédé de renouvellement formulaire dans la poésie lyrique et épique grecque » in Blanc A., Dupraz E. (éd.), Procédés synchroniques de la langue poétique en grec et en latin, Bruxelles.

Parry M. (1928) : L’Épithète traditionnelle dans Homère, Paris.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.